Quel est le principe d'une boite aux lettres anti-vandalisme ?
02.10 2017

Quel est le principe d'une boite aux lettres anti-vandalisme ?

Une boîte aux lettres anti-vandalisme peut être votre dernier espoir pour toucher une indemnisation en cas de sinistre. C'est un outil essentiel pour compléter votre assurance vandalisme, et pour pouvoir dormir sur vos deux oreilles. Quel est donc son principe ?

Boîte aux lettres anti-vandalisme : c'est quoi au juste ?

Il s'agit d'une boîte aux lettres spécifique dotée d'une fonctionnalité avancée. Elle est conçue pour dissuader les voleurs de colis et protéger les courriers de la détérioration. À l'image d'un coffre fort d'une banque, la boîte aux lettres anti-vandalisme est le meilleur endroit pour conserver vos factures, vos bons de livraison et vos justificatifs. Elle est idéale pour protéger les dossiers contre les incendies et les dégâts des eaux.

Pour être considérée de telle, une boîte aux lettres anti-vandalisme doit répondre à des exigences en matière de norme de sécurité. Pour une boîte aux lettres d'intérieur, la norme NF D 27 404 est souvent requise. Pour celles implantées à l'extérieur, la protection VIGIK est essentielle.

La garantie vandalisme dans l'assurance habitation

La boîte aux lettres anti-vandalismes peut garder en sécurité vos colis, mais pas votre chaine hi-fi. Pour couvrir ce dernier et votre personne, vous devez souscrire une assurance anti-vandalisme. De telles assurances vous couvrent sur les évènements suivants :

  • Le vandalisme accompagné de vols : les cambriolages par effraction commis en votre absence, y compris les vols conjugués de détérioration de mobiliers (rideaux déchirées, portes et fenêtres fracassées, chambres saccagées, etc.
  • Le vandalisme indépendant : aussi communément appelé vandalisme ou autonome, est la détérioration de la partie extérieure de votre habitation, des façades et des balcons. Elle peut être comprise ou pas dans la garantie vandalisme de votre MRH. Tout dépend de votre assureur. En principe, lorsque vous souscrivez une garantie vandalisme, vous pouvez négocier les lieux couverts au même titre que les montants mis en jeu

Comment porter plainte en cas de vandalisme ?

Les sinistres comme les vols, les vandalismes et les cambriolages doivent faire l'objet d'une plainte déposée à la gendarmerie et aux postes de police, 24 heures après leur découverte. S'ils étaient commis par un préposé ou un membre de famille, le foyer a le choix de garder le silence ou de porter plainte contre ce dernier. Pour espérer une indemnisation, il doit absolument le faire. Pour cela, il doit constituer un dossier de plainte mentionnant tous les biens disparus ou détériorés suite à l'acte. Ces informations figureront ensuite sur le récépissé de plainte qui lui sera délivré par la force de l'ordre.

Après avoir porté plainte, les victimes d'un vandalisme doivent également déclarer le sinistre à leur assurance, et ce, dans les 48 heures qui viennent. Une fois ce délai passé, l'assurance peut refuser d'indemniser, qui reste jusqu'ici, un cas très rare. En effet, pour pouvoir vous rejeter, votre assurance doit prouver que votre retard lui a porté préjudice.